Obligation de visa aux États-Unis

Si vous voyagez à destination, au départ, sur un vol intérieur ou au-dessus des États-Unis, un certain nombre d’obligations et de formalités vous incombent avant de partir.

Sur cette page

Guide pratique à l’attention des personnes qui voyagent sur un vol à destination, au départ, à l’intérieur ou au-dessus des États-Unis

Étape 1 : Réservez votre vol.

Étape 2 : Renseignez vos informations APIS (système d’information préalable sur les voyageurs) et Secure Flight (informations vol sécurisé) dans Gérer vos réservations afin que nous puissions émettre vos billets. Ces informations sont obligatoires pour voyager aux États-Unis.

Étape 3 : L’émission de vos billets sera effectuée dès réception de ces informations.

Étape 1 :Étape 4 :Vous devrez obtenir une autorisation de voyage ESTA (Système électronique d’autorisation de voyage) ou un visa pour voyager aux États-Unis. Veuillez vérifier les formalités obligatoires qui vous incombent. Si vous êtes éligibles au ESTA, vous pouvez faire la demande d’autorisation de voyage sur le site duService américain des douanes et de la protection des frontières (CBU - Customs and Border Protection) ESTA au plus tard 72 heures avant le départ aux États-Unis. Les autorisations instantanées ne sont plus délivrées.

You can also use Visas Express to apply for an ESTA simply and securely, with options to access live and multi-lingual support and pay in your local currency. Service soumis à des frais de dépôt et de traitement des dossiers.

Étape 5 : Le jour du départ à l’aéroport, vous devrez vous conformer aux mesures de sécurité préalables. Ce contrôle renforcé constitue une nouvelle phase de procédure instaurée par l’Administration pour la sécurité des transports des États-Unis (TSA) sur tous les vols à destination des États-Unis.

  • Si votre voyage commence dans l’un des aéroports internationaux de Brisbane, Melbourne et Sydney, ces nouvelles mesures auront lieu dans la zone d’enregistrement, si possible.
  • Passagers en correspondance aux États-Unis au départ de Melbourne : veuillez vous rendre directement au comptoir de service à la porte d’embarquement de votre vol.
  • Passagers en correspondance aux États-Unis au départ de Sydney :
    • si vous arrivez à l’aéroport national de Sydney, veuillez vous rendre directement au salon de transfert, à la porte 15.
    • si vous arrivez à l’aéroport international de Sydney, veuillez vous rendre directement à la porte d’embarquement de votre vol.

Pour obtenir des informations sur les vols Jetstar à destination des États-Unis, consultez le site jetstar.com.

Gérer vos réservations

Chargement...

Programmes Secure Flight et APIS

Les autorités américaines imposent pour tout vol à destination, au départ, à l’intérieur ou au-dessus des États-Unis, l’obligation de communiquer les données personnelles des passagers, conformément aux directives des programmes Secure Flight (vol sécurisé) et APIS (système d’information préalable sur les voyageurs).

Les informations suivantes sont obligatoires :

  • les nom et prénoms tels qu’ils apparaissent (orthographe et ordre) sur le document de voyage du passager
  • date de naissance
  • sexe
  • numéro de passeport
  • nationalité
  • pays émetteur du passeport
  • numéro d’inscription au registre des étrangers (le cas échéant)
  • adresse de séjour aux États-Unis (facultatif pour les citoyens américains et les résidents permanents) et le pays de résidence pour les vols arrivant sur le territoire des États-Unis
  • numéro de recours(le cas échéant).

Vous avez l’obligation de nous transmettre ces informations, ou de les transmettre à votre agence de voyage, lors de la réservation. Vous pouvez nous communiquer ces informations dans Gérer vos réservations.

Qu’est-ce que le programme Secure Flight ?

Secure Flight permet une vérification préalable des informations des passagers, en effectuant une lecture croisée avec les listes de surveillance du gouvernement fédéral américain. Le rapprochement avec les listes de surveillance concerne tous les passagers à bord d’un vol à destination, au départ, à l’intérieur, ou au-dessus des États-Unis. Les objectifs énoncés du programme sont les suivants :

  • identifier les terroristes connus et présumés ;
  • empêcher les personnes figurant sur la liste No Fly -interdiction de vol- (et dans certains cas, sur d’autres listes de surveillance tenues par le gouvernement fédéral américain) d’embarquer à bord d’un appareil à destination des États-Unis ;
  • identifier les personnes figurant sur la liste Selectee List -personnes sélectionnées- en vue d’un contrôle renforcé visant à déterminer si elles sont autorisées à monter à bord d’un appareil ;
  • faciliter le transport aérien des passagers en permettant aux passagers autorisés de poursuivre leur voyage à destination des États-Unis ; et
  • protéger la vie privée des personnes.

Que deviennent les données recueillies dans le cadre du programme Secure Flight ?

La compagnie aérienne doit obtenir l’aval de l’Administration pour la sécurité des transports des États-Unis (TSA) pour chaque passager, et ce avant qu’un passager ne soit autorisé à prendre un vol à destination, au départ, à l’intérieur ou au-dessus des États-Unis.

Pour obtenir l’autorisation Secure Flight, la compagnie aérienne doit transmettre le nom, les prénoms, la date de naissance, le sexe et le numéro de recours (le cas échéant) à la TSA au moins 72 heures avant le départ du vol. La TSA est un organe du ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis (DHS) chargé du processus de rapprochement.

La TSA a communiqué l’avis de confidentialité suivant à l’attention des passagers : "L’Administration pour la sécurité des transports des États-Unis (TSA - Transportation Security Administration) exige que vous communiquiez vos nom complet, date de naissance et sexe aux fins de la vérification rapprochée avec les listes de surveillance, en vertu de l’article 49 U.S.C. section 114, de l’Intelligence Reform and Terrorism Prevention Act de 2004, et de l’article 49 C.F.R. parties 1540 et 1560. Vous aurez à fournir votre numéro de recours, le cas échéant. Si vous ne communiquez pas vos nom complet, date de naissance et sexe, vous pourrez vous voir refuser le transport ou l’autorisation d’entrer dans la zone d’embarquement. La TSA peut partager les informations que vous donnez avec des organismes chargés d’appliquer la loi, des agences de renseignement ou d’autres entités dans le cadre de l’avis publié sur sa base de données. Pour en savoir plus sur les politiques de confidentialité appliquées par la TSA, ou pour consulter la base de données et l’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée, veuillez consulter le site de l’agence nationale américaine de sécurité dans les transports."

Que se passe-t-il si je refuse de communiquer ces informations ?

Si vous n’avez pas communiqué vos nom complet, date de naissance et sexe, vos billets ne seront pas émis. Les coordonnées du passeport et l’adresse de séjour à destination, sont également des données obligatoires à communiquer au moment de la réservation sur qantas.com. Si vous ne nous avez pas communiqué l’ensemble de ces informations, l’enregistrement sera interrompu et vous ne serez pas autorisé(e) à embarquer sur votre vol.

Le programme Secure Flight remplace-t-il les formalités APIS ?

Le programme Secure Flight ne remplace aucunement les formalités obligatoires APIS (système d’information préalable sur les voyageurs). En plus des informations communiquées à l’Administration pour la sécurité des transports des États-Unis (TSA - Transportation Security Administration), le Service des douanes et de la protection des frontières (CBP - Customs and Border Protection) impose aux transporteurs de fournir les informations détaillées des passeports, du numéro d’inscription au registre des étrangers (le cas échéant) et pour les vols entrant sur le territoire des États-Unis, le pays de résidence et l’adresse de séjour aux États-Unis (facultatif pour les citoyens américains et les résidents permanents). Le transporteur n’autorisera en aucun cas un passager à embarquer sur un vol à destination des États-Unis sans avoir reçu l’accord préalable du CBP.

Les informations Secure Flight et APIS peuvent être obtenues en page Gérer vos réservations.

Pour en savoir plus sur les formalités APIS, veuillez consulter le site CBP (Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis).

Système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) - volet du programme d’exemption de visa pour les vols à l’intérieur ou au-dessus des États-Unis

Tous les ressortissants éligibles prévoyant de voyager aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa doivent obligatoirement obtenir une réponse favorable du Système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) au moins 72 heures avant leur voyage aux États-Unis.

L’autorisation ESTA ne peut être délivrée que par le site ESTA du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP). Vous devrez répondre à des questions élémentaires d’éligibilité et serez informé(e) sous 72 heures si votre voyage est autorisé dans le cadre du programme d’exemption de visa. Les autorisations instantanées ne sont plus délivrées.

Remarque : Le gouvernement des États-Unis fait savoir que les demandes ESTA sont payantes et valables deux ans ou jusqu’à la date de validité du passeport, si celle-ci est inférieure à deux ans.

Pour être éligible à une autorisation ESTA :

  • Vous devez être en possession d’un passeport lisible à la machine délivré par l’un des pays participants, et
  • s’il est émis depuis le 26 octobre 2006, votre passeport doit être un « passeport électronique ».

Que se passe-t-il si ma demande d’autorisation ESTA est refusée ?

Vous ne serez pas autorisé(e) à monter à bord d’un vol à destination des États-Unis.

Si vous n’obtenez pas d’autorisation ESTA et que vous n’êtes pas citoyen(ne) américain(e) ou résident(e) permanent(e), vous devrez obtenir un visa auprès d’une ambassade ou d’un consulat des États-Unis avant votre voyage. Prévoyez suffisamment de temps pour le traitement officiel de votre demande de visa.

Pour plus d’informations, consultez le site du Département d’État américain.

Remarque :

  • Les enfants, accompagnés et non accompagnés, quel que soit leur âge, doivent obtenir une autorisation ESTA individuelle.
  • Si vous devez obtenir un visa, ou si vous êtes déjà titulaire d’un visa, il n’est pas nécessaire de demander une autorisation ESTA.
  • Pour en savoir plus sur le programme ESTA, consultez le site ESTA  du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.

Transit sans visa et programmes de visite

Transit sans visa

Le ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis et le Département d’État américain ont suspendu les programmes spéciaux internationaux en transit. Pour plus d’informations, consultez le site du Département d’État.

Visite aux États-Unis

Le gouvernement américain a instauré un programme obligatoire appelé US-VISIT, qui vise à renforcer la sécurité des États-Unis tout en facilitant les déplacements et le commerce dans le respect des lois. Conditions du programme US-VISIT :

  • Toute personne nécessitant un visa d’entrée aux États-Unis devra donner ses empreintes digitales (les deux index seront numérisés à l’aide d’un appareil sans encre), et se soumettre à une photo numérique à son arrivée aux États-Unis.
  • Toute personne voyageant aux États-Unis dans le cadre du programme d’exemption de visa devra aussi donner ses empreintes digitales, et se soumettre à une photo numérique à son arrivée aux États-Unis.

Que se passe-t-il si je refuse de donner mes empreintes digitales ?

Les voyageurs refusant de donner leurs empreintes digitales et d’être photographiés peuvent se voir refuser l’entrée aux États-Unis. Pour en savoir plus, consultez le site du ministère de la Sécurité intérieure des États-Unis..

Informations importantes

Avertissement: * Un numéro de recours est un numéro unique qui permet à l’Administration pour la sécurité des transports des États-Unis (TSA) d’éliminer une erreur d’identification d’une liste de surveillance. Si un passager a rencontré des difficultés particulières lors du contrôle de sécurité, ou qu’il estime se trouver par erreur sur une liste de surveillance américaine, il peut demander au ministère de la Sécurité intérieure américaine (DHS) un numéro de recours.

+ An ESTA through VisaLink is US$17 and an ESTA through the US Customs and Border Protection website is US$14.