Emporter un équipement médical et des médicaments à bord

Si vous devez emporter un équipement médical et des médicaments à bord, certaines conditions doivent s’appliquer avant de prendre l’avion.

Fauteuil roulant

Sur cette page

Équipement médical

Si vous devez utiliser un équipement d’assistance médicale à bord, en plus de fournir un formulaire d’autorisation de voyage (PDF)Opens in a new tab or window, (pages en anglais) votre équipement doit faire l’objet d’une autorisation d’utilisation sécurisée à bord de nos appareils. Pour en savoir plus sur les équipements d’assistance médicale autorisés sur les vols Qantas, veuillez consulter la liste des équipements d’assistance médicale (PDF)Opens in a new tab or window (pages en anglais). Aucun autre équipement ne sera accepté. Tout équipement utilisé sur nos vols intérieurs doit être alimenté par batterie.

À bord, les appareils par pression positive continue des voies respiratoires (CPAP) (alimentés par batterie et prise secteur) doivent être autorisés par Qantas, sans nécessiter une autorisation du médecin traitant. Vous devez simplement remplir le formulaire d’autorisation CPAP de voyage (PDF)Opens in a new tab or window (pages en anglais) et l’envoyer par e-mail au service Manutention spéciale de Qantas Nos agents vérifieront que tout est en règle et prendront les mesures nécessaires.

Des règles de sécurité strictes sont appliquées au fonctionnement des équipements électroniques à bord des avions. Les aides auditives et stimulateurs cardiaques sont autorisés.

  • Inspection préalable au vol : tout équipement médical qui sera utilisé à bord doit être soumis à inspection quelques heures avant le départ. Son utilisation à bord devra également être autorisée. Les conditions appliquées aux bagages à main classiques s’appliquent à tout équipement d’assistance médicale utilisé en vol.
  • Délais de préavis : un délai est nécessaire pour délivrer les autorisations et prendre les mesures s’appliquant à votre équipement spécial. En conséquence, vous devez nous informer et nous fournir les autorisations de voyage au moins 72 heures avant le vol prévu.
  • Fourniture de l’équipement : vous devez fournir l’équipement médical qui vous est nécessaire pour voyager en toute sécurité. Pensez à mettre les médicaments qui vous sont nécessaires dans votre bagage à main.

Civières

Nous pouvons fournir des civières à bord de la plupart des appareils. Tous les frais (coût des transferts en ambulance, frais de changement et frais d’annulation, etc.) sont à la charge du passager.

Un client nécessitant une civière doit :

  • Contacter le service Manutention spéciale au moins 72 heures avant le départ pour un vol international, et 48 heures pour un vol intérieur, afin de s’assurer de la disponibilité de la civière.
  • Contacter le service Manutention spéciale de l’agence locale Qantas pour l’autorisation médicale.
  • Fournir l’équipement médical nécessaire pour voyager en toute sécurité (tel que dispositif d’assistance respiratoire). Cet équipement médical doit obtenir l’autorisation du service Manutention spéciale de Qantas.
  • Prévoir les transferts nécessaires en ambulance.

Équipement supplémentaire

Les passagers nécessitant un équipement médical et un équipement d’assistance à la mobilité pour leur propre usage peuvent également enregistrer les dispositifs médicaux ou de survie et deux pièces d’équipement d’assistance à la mobilité sans frais supplémentaires. Veuillez consulter la page Assistance à la mobilité pour en savoir plus sur les conditions de voyage avec des dispositifs fonctionnels.

Si l’une des conditions précitées (y compris les délais mentionnés) n’est pas respectée, nous nous réservons le droit de refuser la manutention ou le transport de l’équipement sur le vol concerné jusqu’à ce que toutes les conditions de notre politique soient respectées.

Nous déclinons toute responsabilité pour les coûts associés au refus de transport (frais d’hôtel ou d’hôpital). Toutefois, vous-même et tout passager accompagnateur pourrez utiliser la portion inutilisée de votre billet à une date ultérieure, sous réserve de disponibilité, et seulement si toutes les conditions règlementaires sont respectées.

Médicaments

Emporter des médicaments à l’étranger

Si vous êtes sous traitement médical et que vous souhaitez voyager avec vos médicaments, prévoyez d’avoir sur vous un certificat médical. Avant de partir, consultez le site internet du consulat des pays que vous visiterez et ayez tous vos médicaments dans vos bagages à main.

Que dois-je faire ?

  • Contacter l’ambassade du ou des pays que vous visitez pour vous assurer que vos médicaments sont autorisés dans le(s) pays en question ;
  • conserver sur vous un certificat médical de votre médecin justifiant les médicaments prescrits, la quantité emportée et qu’ils sont destinés à votre usage personnel ;
  • laisser les médicaments dans leur conditionnement d’origine afin qu’ils soient clairement identifiés du nom du fabricant ou de la marque du laboratoire pharmaceutique, avec votre nom et la posologie prescrite.

Il est illégal de faire sortir du territoire australien des médicaments subventionnés par le régime d’assurance australien PBS (Pharmaceutical Benefits Scheme) s’ils ne sont pas destinés à un usage personnel. Pour en savoir plus, veuillez consulter la page Medicare AustraliaOpens in a new tab or window (pages en anglais).

Faire entrer des médicaments sur le territoire australien

En règle générale, un ressortissant étranger arrivant en Australie peut apporter jusqu’à trois mois de traitement médical prescrit sur ordonnance sans avoir besoin d’une autorisation ou d’un permis d’importation. Toutefois, certains médicaments sont assujettis à l’obtention d’un permis ou d’une licence d’importation. En Australie, l’administration des produits thérapeutiques (TGA - Therapeutic Goods Administration)Opens in a new tab or window (pages en anglais) délivre des autorisations d’importation de médicaments qui nécessitent un permis ou une licence d’importation ou lorsqu’il s’agit de traitements de plus de 3 mois.

Insuline à bord

À bord, il n’est pas possible de maintenir au frais de l’insuline ou d’autres médicaments. Si votre médicament doit être tenu au frais, vous pouvez transporter une petite glacière à bord. Un membre de l’équipage peut remplir la glacière de glace au besoin.

Allergies et anaphylaxie

En raison de l’extrême diversité d’allergènes potentiels auxquels un passager peut être sensible et du fait que les autres passagers peuvent avoir sur eux des substances allergènes, il nous est impossible de garantir un environnement sans traces d’allergènes à bord ou dans nos salons. Nous vous recommandons donc d’emporter dans la cabine de l’appareil tout médicament antiallergique, y compris les stylos auto-injecteurs d’adrénaline. Vous devrez garder à portée de main ce médicament et être prêt(e) à l’administrer en cas d’urgence.

Nous sommes conscients des précautions à prendre pour les personnes allergiques aux arachides et nous nous efforçons de minimiser les risques d’exposition aux arachides, en prenant les mesures suivantes :

  • Retrait des arachides présentes dans les collations sur tous nos vols et dans les salons que nous possédons et exploitons.
  • Utilisation d’arachides ou de produits à base d’arachides réduite au minimum dans la composition de nos menus à bord.
  • Large choix de repas spéciaux en vol, conçus spécialement sans arachides ni fruits à coque. Composition des repas sans produits à base d’arachides ou de fruits à coque.
  • Les passagers, s’ils le souhaitent, peuvent consommer d’autres noix (amandes, noix de cajou ou noix de macadamia) dans les collations.

Aiguilles hypodermiques

Si vous transportez des aiguilles hypodermiques, vous devrez les déclarer au point de contrôle. Conformément à la loi australienne (et conformément aux pratiques internationales), les aiguilles hypodermiques sont classées comme articles interdits dans une cabine d’avion, sauf à en démontrer le besoin impératif. Vous devez donc conserver sur vous documents et pièce d’identité afin de confirmer que les aiguilles sont médicalement requises.

Nous vous autorisons à transporter des aiguilles à bord sur la période allant de la dépose initiale des bagages enregistrés et de leur transport jusqu’à ce qu’ils vous soient remis. Qantas ne s’oppose pas au transport d’une petite quantité supplémentaire d’aiguilles dans la cabine en cas d’imprévu. Les aiguilles dont vous n’avez pas besoin pendant le vol devront être transportées dans vos bagages enregistrés qui peuvent contenir le nombre d’aiguilles hypodermiques que vous souhaitez, sans restriction de quantité.

Qantas ne gère pas tous les points de contrôle des aéroports et les autorités de contrôle peuvent appliquer des procédures distinctes. Nous déclinons toute forme de responsabilité en cas de confiscation par les autorités de contrôle des aiguilles de rechange excédant le nombre estimé approprié de leur part pour le voyage. Si vous voyagez à l’international, vous devez vous renseigner auprès des autorités compétentes sur les restrictions de transport en vigueur.

Pour en savoir plus sur les passagers diabétiques, consultez le site Australian Diabetes CouncilOpens in a new tab or window (conseil australien sur le diabète).